Les chroniques de Ryan et Brandon – Z.B. Heller

Les chroniques de Ryan et BrandonPour acheter ce livre via Amazon
Lorsqu’il était au lycée, Ryan Keller a vécu le plus parfait des coming-out : des parents tolérants, des amis présents et sa propre carte de crédit pour les magasins J. Crew. Son attitude fière et son physique avenant lui ont permis d’obtenir tout ce qu’il désirait, y compris profiter du buffet d’hommes qui lui était offert… Jusqu’à ce qu’il se découvre une passion pour un plat en particulier : Brandon. Mais Brandon ne dégage pas vraiment d’aura arc-en-ciel, et Ryan se voit rapidement relégué dans le rôle tant redouté du bon copain.
Brandon Ford est enfermé tellement profondément dans son placard que même la mode des années 70’ a plus de chance d’en resortir un jour. Ses craintes d’assumer ses véritable désirs pourraient divertir n’importe quel psychologue. Mais même en faisant de son mieux pour réprimer ses émotions, le mur de brique qu’il a construit autour de lui se fissure face au charme de Ryan.
Suivez la relation de Ryan et Brandon de leurs années de lycée jusqu’à l’université, et au-delà. Parviendront-ils à surpasser la terrible étape de la « friendzone » pour devenir « liés l’un à l’autre ».

L’avis de Nine:
Première incursion dans les écrits de cette auteure et je suis en partie séduite. Au-delà de l’histoire sympathique de Ryan et Brandon, sommes toute classique sur ce thème, elle a créé deux êtres pour lesquels on s’attache instantanément et puis ensuite un peu moins. Elle n’a pas su tenir la distance, alors que son récit démarre sur les chapeaux de roues, l’humour est vraiment très bon et on tourne les pages à la vitesse de l’éclair tant on a envie d’en savoir plus sur Ryan et Brandon… ensuite les émotions retombent lorsque les deux hommes sont installés dans la trentaine. Quel dommage, car il y a un réel potentiel !

Ryan et Brandon, ce sont deux mondes qui se percutent. C’est la rencontre d’un boute-en-train espiègle qui manie l’humour avec génie et d’un jeune homme doux, discret, brutalisé par un père aigri et une mère dont l’égoïsme est aussi important que le nombre de cigarettes qu’elle grille. C’est une amitié immédiate et inespérée pour Brandon, mais surtout une connexion profonde et intense entre les deux adolescents. C’est au commencement de leur vie d’adulte que l’amitié se transforme en quelque chose d’inévitable tant ces deux-là sont complémentaires. Mais les démons de Brandon sont bien ancrés et l’égoïsme et l’impatience de Ryan sont aux paroxysmes. Arriveront-ils à se trouver ? À dépasser ce gouffre pour être ensemble ?

Z.B. Heller a une plume agile et un humour qui vous capte tout de suite. D’avoir le point de vue des deux héros donne aux lecteurs les codes pour comprendre les émotions, le cheminement de chacun et les sentiments qui s’amplifient au fil des années. Leur relation complice transpire à travers chaque mot. Puis toutes ces qualités s’amenuisent et on a l’impression de tourner en rond, d’avoir le même schéma. L’épilogue m’a bien plu en revanche.

Je suis curieuse de lire Les chroniques de Moxy, l’amie insolite et insolente de Ryan, car je ne sais pas du tout à quoi m’attendre. Ça sort très bientôt chez le même éditeur.

Éd. MxM Bookmark (Collection Romance), septembre 2016.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s