Gregory (La chronique des Bridgerton, Tome 8) – Julia Quinn

Gregory (La chronique des Bridgerton, Tome 8) – Julia QuinnPour acheter cet opus via Amazon
Gregory Bridgerton a toujours cru au grand amour. Il sait que sa future épouse l’attend quelque part, que leur amour est prédestiné. Le jour où il rencontre lady Hermione Watson, il pense, transporté de bonheur : « C’est elle !  » Hélas, lady Hermione aime ailleurs, lui révèle sa meilleure amie, Lucinda Abernathy, une jeune personne qui, bien que fort spirituelle, n’a pas l’éblouissante beauté d’Hermione. Gregory a cependant besoin de son aide s’il veut gagner le coeur de sa dulcinée.

L’avis de Lili:
C’est au tour du dernier mâle de la fratrie Bridgerton, Grégory, le plus romantique de tous, de rencontrer l’amour. C’est durant une discussion avec son frère aîné, Anthony, qu’il découvre que le seul choix qui s’offre à lui est soit de rentrer dans les ordres, soit de se marier. Qu’à cela ne tienne, le grand amour existe et il va le trouver !

Lors d’un bal donné par Kate, sa belle-sœur, il a le coup de foudre pour Hermione Watson, la plus belle et la plus courtisée des jeunes débutantes. Mais tout se complique lorsqu’il apprend par Lucinda Habernathy, la meilleure amie de la belle, que son cœur est déjà pris. Grégory va tout de même la courtiser avec l’aide de Lucinda, et il s’aperçoit que son cœur bat pour cette dernière et non Hermione… malheureusement, elle est fiancée depuis sa plus tendre enfance. Mais c’est sans compter sur la détermination de Grégory !

Comment réaliser ses rêves lorsqu’un secret peut anéantir une réputation ? Tel est le dilemme de Luncida lorsque Grégory lui demande sa main. L’amour peut-il surmonter tous les obstacles ? Peut-on tout pardonner par amour ?

Grégory est un grand romantique, tout le contraire de ses frères aînés. Du haut de ses 26 ans, il a tout réussi sans le moindre effort et veut par-dessus tout faire ces preuves auprès de ses frères. Lucinda, quant à elle, est consciente de sa position et que sa beauté est très loin d’éblouir la gent masculine, comme Hermione. Ils sont mignons tout plein ces deux-là et leur histoire est touchante.

J’ai dévoré ce tome, une fois de plus. J’ai trouvé les histoires des frères plus captivantes que celles des sœurs. Et je suis tellement déçue que ce tome mette fin aux chroniques. J’avais pris goût aux manigances de la mère pour marier ses enfants et surtout aux combines de ses enfants pour éviter de volet en juste noce. Une série vraiment formidable à ne pas manquer, si vous aimez la Romance historique comme moi !

Éd. J’ai lu pour elle (Collection Aventures & Passions), septembre 2016.

Lien vers le #1 : Daphné et le duc
Lien vers le #2 : Anthony
Lien vers le #3 : Benedict
Lien vers le #4 : Colin
Lien vers le #5 : Eloïse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s