Le film (raté) de ma vie – Cary Attwell

Le film (raté) de ma vie - Cary AttwellPour acheter ce livre en numérique ou en papier via Amazon
De son propre aveu, Emory James n’a rien d’excitant. Du genre prudent, réservé, voire un peu guindé, il mène malgré tout une vie agréable. Mais quand sa fiancée l’abandonne devant l’autel, son monde s’écroule.
Par dépit, Emory décide de partir seul en lune de miel, direction la Thaïlande. Pendant son séjour, il décide de faire semblant d’être quelqu’un d’autre, quelqu’un de meilleur.
Au contact de Nate, un autre vacancier, Emory se rend compte qu’il s’est menti à lui-même et apprend peu à peu à accepter celui qu’il est vraiment.

L’avis de Nine :
Un livre surprenant par sa maturité, sa simplicité et sa pudeur. Cary Attwell s’attache minutieusement à nous décrire le cheminement d’Emory pour s’accepter en usant et abusant d’explorations teintées d’humour et de dérisions. C’est profondément intelligent et séduisant de voir à quel point cet homme est éloigné de sa nature profonde.

Emory est un cérébral. L’homme se révèle à nous pas forcément parce qu’il l’a choisi, mais contraint à la suite du départ précipité de sa future femme au pied de l’autel. Cette déconvenue l’oblige à s’interroger sur lui, ses envies et le peu d’excitation qui traverse sa vie. Il a l’impression d’être effacé, de s’être projeté dans un idéal de vie qui ne répond pas forcément à ses réelles aspirations. Sa rencontre avec Nate, un homme assumé et beau comme un Dieu, le pousse à sortir de sa zone de confort. Et pour la première fois, il écoute la petite voix dans sa tête qui le projette dans les bras de l’autre homme. Pensant que cette idylle thaïlandaise serait son petit secret, il vit intensément cette passionnelle aventure.

Mais le retour est compliqué. Se révéler aux yeux de tous, encore plus. Pour vivre heureux, vivons cachés ? Emory en fait son mantra alors que Nate l’exècre. L’issue semble étroite, mais l’amour et la patience peuvent s’avérer être des éléments puissants pour élargir l’horizon.

J’ai très souvent eu envie de secouer Emory, bien que son histoire soit noble et réaliste. La plume de l’auteure est délicate, spirituelle parfois et nous entraîne dans des considérations intéressantes. Les deux hommes sont touchants à souhait et nous font passer un excellent moment. Ça fait réellement du bien de lire ce type d’histoire romantique où la place centrale n’est pas de vivre ses pulsions, mais plutôt de les analyser.

Éd. MxM Bookmark (Collection Feel Good), octobre 2016.

Publicités

2 réflexions sur “Le film (raté) de ma vie – Cary Attwell

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s