Harry Potter et l’Enfant Maudit – J.K. Rowling, John Tiffany & Jack Thorne

Harry Potter et l'Enfant Maudit Pour acheter cet opus via Amazon
La huitième histoire. Dix-neuf ans plus tard.
Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu.
Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.
D’après une nouvelle histoire originale de J.K. Rowling, John Tiffany et Jack Thorne, la nouvelle pièce de théâtre de Jack Thorne, Harry Potter et l’Enfant Maudit est la huitième histoire de la saga Harry Potter et la première histoire de Harry Potter officiellement destinée à la scène.

L’avis de Leelane:
À la lecture d’Harry Potter et l’enfant maudit, la fan que je suis est archi comblée. Certes, ce n’est pas un roman, mais une pièce de théâtre, et l’auteure avait prévenu depuis les Reliques de la Mort que ce serait le dernier roman de la saga. Mais quelle chance de pouvoir en disposer en papier, c’est magique.

J’ai retrouvé les personnages que j’aime tant, qui ont grandi comme moi, avec des problèmes que je pourrais rencontrer. Je retrouve avec un plaisir immense Harry, Ron et Hermione, qu’est-ce qu’ils m’avaient manqué ! La pièce est très bien écrite, on plonge assez vite dans l’univers strictement identique et on adhère très vite à l’histoire. Je me suis surprise à reconsidérer mon opinion sur Drago qui, dans cette pièce, n’est qu’un père qui fait face à un triste sort et doit gérer un fils qui se cherche. Que ce soit le fils de Harry ou le fils de Drago, on comprend rapidement l’impact du passé de leurs pères respectifs. Difficile de vivre avec leurs origines et encore plus de s’en montrer digne héritier.

Une histoire qui nous replonge au cœur des forces du mal avec un nouveau personnage qui fait de cette suite une potentielle suite officielle. Les enfants de Drago et Harry se sont mis en tête de sauver le monde et ils s’y prennent avec deux mains gauches ! Ce qu’on retient, et c’est le plus important, ce sont les liens d’amitié très forts entre les garçons et peu importe que leurs pères ne soient pas les meilleurs amis du monde. À ce sujet, on est surpris du changement d’Harry vis-à-vis de Drago qui trouve enfin la paix. On voit également les enfants du couple Harry & Ginny, de Ron & Hermione et aussi ceux de Drago & Astoria.
Les deux garçons vont décider de réparer ce qui leur semble une injustice passée, mais dans leur précipitation, ils vont négliger nombre de détails. Fait assez marrant, les fils de Harry et de Drago ne sont guère doués pour la magie, c’est en commettant de nombreuses bourdes et en comprenant les réels enjeux de leur mission qu’ils avancent ensemble, aidés par leurs parents.

Leur mission ne nous épargne rien : remonté dans le temps, un monde ou Voldemort a gagné contre Harry, un autre ou Ron et Hermione ne sont que de simples amis. Un condensé de magie pour notre plus grand plaisir. Et, en addict de la première heure du petit sorcier, je m’y suis retrouvée comme si je ne l’avais jamais quitté.

Une belle suite qui se passe 19 ans plus tard. Le texte et surtout les personnages sont matures. Au début, il faut s’accoutumer à la retranscription d’un script, il n’y a que les dialogues et des précisions de là où on se situe dans la pièce de théâtre. Mais une fois habituée, cette première partie se lit très rapidement. Je suis retombée amoureuse de cette saga, si cela est possible. Et j’adorerais que cette pièce soit disponible en DVD ou diffusée à la télé. Une très belle suite qui m’a ramenée à Harry Potter et ses folles aventures et comme je trépignais d’impatience à les lire.

Un joli coup de maître et un énorme coup de cœur. Ce que je retiens de ce tome surtout : l’amour, l’amitié sans faille, les émotions. Ce sont les thèmes de la saga Harry Potter depuis le début et en font un énorme succès. On s’identifie facilement à lui et y compris lorsqu’il est devenu adulte.

Éd. Gallimard Jeunesse, octobre 2016.
coup de coeur

Publicités

2 réflexions sur “Harry Potter et l’Enfant Maudit – J.K. Rowling, John Tiffany & Jack Thorne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s