Toxic (Reborn, Tome 2) – Rachel Van Dyken

Toxic (Reborn, Tome 2)Pour acheter cet opus via Amazon
Tout le monde a un secret… Les jours de Gabe Hyde sont comptés. Une erreur commise quatre ans plus tôt le condamne à vivre sous une fausse identité. Et vivre dans la dissimulation est une vraie torture, surtout quand cela implique de mentir à ceux qui vous aiment. Même si Saylor déteste Gabe de tout son cœur, elle ne peut rien contre l’attirance qu’elle ressent pour lui. Mais si elle découvre la vérité, alors sa vie et celle de Gabe ne tiennent plus qu’à un fil.

L’avis de Nine :
Autant il me manquait des aspects dramatiques et de cohérence dans le précédent opus, autant celui-ci renferme les composantes pour en faire une histoire réussie. Un héros ambivalent tantôt brisé et furieux, tantôt philosophe et charmeur, une histoire qui émeut et une écriture simple, parfois trop, mais efficace.

Gabe est un homme qui vous capte immédiatement. Enfermé dans ses secrets, il apparaît comme un homme en cage avec pour seule compagne son douloureux passé. Bien qu’il griffe les parois de sa prison personnelle, son envie de s’épancher auprès de son meilleur ami Wes le consume ; être enfin honnête avec lui-même et confier ses regrets. Quatre ans qu’il ne se reconnaît pas dans les traits de ce visage, de cet homme dont l’encre recouvre une bonne partie du corps. Son armure se fendille à la vue de Saylor, une étudiante en musicologie. Et l’homme perdu, qui cache son identité, se métamorphose sous nos yeux en cet être fort, chaleureux et aimant. Cela ne va pas être facile ou même rapide, mais, Gabe, le caméléon se dévoile tel qu’il a toujours été.

La relation fusionnelle de Gabe et Saylor pour la musique est accrocheuse. Rachel Van Dyken arrive à nous faire ressentir ce besoin vital de jouer. Les deux personnages sont réussis, touchants et Gabe est particulièrement à la hauteur. L’auteure retranscrit avec justesse combien un accident d’une fraction de seconde peut changer le cours d’une vie. Combien les choix et les actes peuvent anéantir un avenir !

En revanche, elle choisit souvent la facilité comme le binôme que forment Lisa et Saylor ou l’option de cette dernière pour réaliser son stage… Et dans la dernière partie, des réactions fleur bleue à la limite de la mièvrerie. Cela manque cruellement de créativité et d’un peu de piquant, mais à vrai dire on s’en fiche un peu.

Gabe a su m’émouvoir et j’ai vraiment préféré son histoire. Une très belle suite !

Éd. Milady Littérature, octobre 2016.

Lien vers le #1 : Disaster
Lien vers le #3 : Shame

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s