Never Never (Saison 1) – Colleen Hoover & Tarryn Fisher

Never Never Saison 1Pour acheter ce titre via Amazon
Charlie et Silas ont commencé à comprendre ce qui leur est arrivé : tous deux ont perdu la mémoire et ne se souviennent de rien. Il leur faut tout redécouvrir, mais un événement imprévu a encore compliqué les choses. Leur mémoire s’est à nouveau évanouie au bout de quelques heures, les obligeant à tout recommencer.
Pourtant, ils progressent dans leur quête des souvenirs et d’eux-mêmes. Ils sont désormais alliés dans cette recherche malgré tout ce qui les a séparés et qu’ils doivent redécouvrir. Et surtout, ils savent que l’explication de cette amnésie pourrait être en eux et que  » jamais, jamais « , cette expression qu’ils retrouvent partout dans leur passé est peut-être la clé de tout.

L’avis de Nine:
Voilà un premier épisode qui donne le tempo. Le duo d’auteures propose une histoire audacieuse où le lecteur est embarqué aux côtés de Charlie et Silas dans leurs recherches de vérité. La construction est bien vue et une multitude d’interrogations nous accompagnent durant le récit. Et disons-le, la fin nous donne envie de disposer de la suite !

Qu’est-il arrivé ce soir-là ? Pourquoi ont-ils oublié leur passé ? Que cache cette amnésie ? Et pour quelles raisons sont-ils les seuls à vivre cette bizarrerie ? Autant de questions auxquelles Charlie et Silas vont devoir trouver réponse. Plusieurs hypothèses se dessinent, mais les trajectoires et les découvertes divergent. Et surtout, tic-tac, le compte à rebours est lancé !

Silas apparaît comme un jeune homme athlétique, posé et apprécié par la communauté. Il entretient des rapports complexes avec son père et complices avec son cadet. Charlie, quant à elle, évolue dans un foyer brisé. Son père est en prison, sa mère est alcoolique et sa jeune sœur la déteste. Bien qu’ils se sentent complètement étrangers à leur entourage, Charlie et Silas ressentent un attachement l’un pour l’autre. Ils ne peuvent que compter sur eux-mêmes et se serrent les coudes pour enrayer ce phénomène. Une seule constance dans cet enchevêtrement nébuleux, « Jamais, Jamais » semble être la formule clé.

J’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire. Pourtant à un moment donné, le déclic ! Charlie et Silas sont assez attachants et ne manquent pas d’humour. Ce qui est intéressant est que l’on devine les bouleversements que cette enquête suscite. Charlie et Silas d’antan sont très dissemblables de ceux d’aujourd’hui. Cette introspection forcée va-t-elle changer le cours de leur histoire ? Assurément.

Écrits comme un scénario à rebours, Colleen Hoover et Tarryn Fisher réussissent à nous tenir en alerte. Leur plume est simple, mais efficace, et leur manière de détricoter les évènements sans en dévoiler toute la trame est adroit. C’est agréable de retrouver Colleen Hoover dans un genre différent, le duo fonctionne. Je suis pressée d’en apprendre davantage, heureusement qu’il n’y a pas trop à attendre…

Éd. Hugo Roman (Collection New Romance), novembre 2016.

Lien vers le #2 : Never Never
Lien vers le #3 : Never Never

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s