Leo’s Chance (Leo, Tome 2) – Mia Sheridan

Léo's Chance (Léo, Tome 2) – Mia Sheridan Pour acheter ce livre via Amazon
Chaque histoire a deux versants. Dans le premier tome de la série, Evie a raconté sa version, cette fois c’est au tour de Léo.
Leo a cherché Evie et a fini par la retrouver. Mais elle ne l’a pas reconnu. Surpris, et ne sachant pas comment justifier ses années de silence, il se fait passer pour un autre, un certain Jake Madsen. Il fait croire à Evie que Leo est mort dans un accident de voiture et qu’il lui avait fait promettre de veiller sur elle. Ils passent beaucoup de temps ensemble et nouent des liens très forts !
Parallèlement, Leo raconte sa version de l’histoire depuis le moment où il a rencontré Evie à l’orphelinat jusqu’à leurs retrouvailles. Pour essayer de chasser ses vieux démons et de comprendre le sens de son comportement, il entame une thérapie.
Mais son but ultime est de reconquérir d’Evie. Pourra-t-il se faire pardonner des années d’absence et des mois de mensonges ?

L’avis de Nine:
Le précédent opus, narré par Evie, ne m’avait pas enthousiasmée, j’ai davantage apprécié celui-ci. L’histoire est identique, mais contée du point de vue de Léo. Cette suite apporte un éclairage sensiblement différent sur ce personnage tourmenté et plus profond qu’il n’y paraît. Le manque de crédibilité que je reprochais à l’antécédent est toujours présent, mais le sujet est autre et la construction bien meilleure, selon moi, pour nous capter.

Tout l’espoir que Léo avait placé dans son adoption par Phil et Lauren quand il était âgé de quinze ans est réduit à néant. La pseudo mère n’avait qu’un seul but : assouvir son appétit sexuel et pédophile. Léo, sa proie, est alors projeté dans un abîme de culpabilité et la perversion est que la victime se positionne en consentant. Du moins, c’est ce qu’il ressent. Son dégoût de lui-même le pousse à rompre sa promesse faite à Evie et, pour cela, il s’en veut au-delà de la raison. Huit ans plus tard et à un cheveu de la mort, il prend enfin conscience de ce qui lui manque, son âme sœur, la seule personne qui arrive à le voir tel qu’il est et l’apaiser. D’abord surpris qu’Evie ne le reconnaisse pas, il est contraint de tomber le masque pour que leur histoire ait une chance. La reconquérir devient vital et indispensable à sa survie.

Les dialogues avec son médecin sont particulièrement réussis et donnent l’impression que Léo se confie à nous, qu’il nous fournit les codes émotionnels pour le comprendre. C’est un homme complexe, perdu, sensible et attachant alors que dans Léo je le trouvais fade et sans nuance. Le lecteur se rend aussi compte du mécanisme de la prédatrice, son obsession. Le petit hic est le manque d’originalité pour la conclusion.

Je ne suis pas particulièrement adepte des points de vue différents sur une même histoire, pourtant je dois reconnaître que j’ai préféré celui de Léo. Mia Sheridan a une plume sensible et maîtrise bien ses personnages, toutefois je ne peux pas m’empêcher de me poser la question : cette histoire avait-elle la consistante pour proposer deux versants ?

Éd. Hugo Roman (Collection New Romance), octobre 2016.

Lien vers le # : Leo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s