Atteindre ce que l’on est (Tout est une question de choix, Tome 2) – Ness Ivanek

Atteindre ce que l'on estPour acheter ce titre via Amazon
« Je t’ai fait découvrir ma façon de vivre, maintenant, je veux que tu me fasses découvrir la tienne. »
Tony est parti.
Alors que l’été débute, Vince doit faire face et tenir bon malgré le manque lancinant que son absence lui cause. Une proposition d’exposition, un job d’été, la reprise des cours et de la natation, tout est bon pour se changer les idées, mais ses sentiments pour Tony sont trop profonds pour qu’il parvienne à l’oublier.
Tous ses amis, les plus anciens comme les nouveaux, gravitent autour de lui mais sans réellement voir sa détresse et ne font que lui rappeler ce qui lui manque au quotidien.
C’est seul que Vince doit faire de nouveaux choix, prendre les bonnes décisions et définir l’homme adulte qu’il est en train de devenir. Partagé entre ses sentiments et sa raison, il continue d’avancer en tentant de protéger son cœur meurtri, sans perdre sa capacité à aimer.

L’avis de Nine:
Une suite et conclusion parfaite en tout point ! Ness Ivanek prend le temps de nous dévoiler les fêlures, les hésitations, les angoisses, mais aussi l’amour fou et inconditionnel de ses deux héros. J’ai replongé avec délice aux côtés de Vincent et Tony dont le chemin pour parvenir à être ensemble n’est pas un long fleuve tranquille. Un régal !

Tony est parti pour Montréal avec l’envie de se poser ailleurs en abandonnant derrière lui, Vincent, ses amis et son groupe de musique. De son côté, Vincent en amoureux transit, essaye tant bien que mal de poursuivre ses études et de l’oublier. La chose s’avère ardue, car il a l’homme dans la peau et se rappelle à lui continuellement. Et lorsque Tony, en plein spleen, laisse entendre son regret d’avoir quitté Vincent, ni une ni deux, ce dernier s’envole pour le Canada avec pour enjeux, soit de le convaincre à rentrer en France, soit de désapprendre à l’aimer. Vincent arrivera-t-il à briser la carapace du bel italien ?

Vincent, le narrateur, est un jeune homme qui marie fragilité et force. Il est aussi délicat, bienveillant et perdu à la fois. Comment lui en vouloir face à la tornade « Tony » dont l’adage est « vivons pleinement sans attache » ? Avec sa patience et sa fidélité, il apprivoise l’électron libre qui a bien du mal à saisir les codes amoureux. C’est superbe à lire et à suivre tant les rebondissements du couple maintiennent en alerte. La question suspendue aux lèvres une grande partie du récit trouve sa réponse dans l’éclat de cette histoire d’un romantisme fou.

J’ai adoré l’intermède canadien. On ressent l’énergie de la vie nocturne de Montréal. Le froid piquant. Mais aussi l’amour absolu de Vincent et Tony. Les déclarations sont tues, mais les actes sont magnifiques et nous émeuvent. La transformation de Tony est parfaitement exécutée. Il se révèle sous nos yeux, se met à nu, grandi, et cette facette de sa personnalité est à tomber.

Le talent de Ness Ivanek réside sans équivoque dans sa manière subtile de nous faire aimer fortement Tony alors que tout nous y repoussait. Sa plume est à fleur de peau, acerbe ou tendre. Elle nous dévoile sans détour les mécaniques du cœur et nous régale. Alors que dans le premier il s’agissait de prémisses dans celui-ci c’est l’évolution du couple qui prime. Impossible de ne pas fondre devant une telle histoire. Une duologie à découvrir de toute urgence et une auteure à suivre !

Éd. MxM Bookmark (Collection New Adult), novembre 2016.
coup de coeur

 

 

Lien vers le #1 : Être ce que l’on attend

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s