Au milieu de nulle part (Ici et ailleurs, Tome 1) – Roan Parrish

Au milieu de nulle part (Ici et ailleurs, Tome 1) - Roan ParrishPour acheter ce livre via Amazon
Daniel Mulligan est un dur à cuir tatoué à la langue bien pendue, cachant son mal-être derrière le sarcasme. Il ne s’est jamais intégré – que ce soit chez lui à Philadelphie avec son père et ses frères mécaniciens, ou à l’école où ses camarades de classe de la Ivy League le regardaient de haut. Maintenant, Daniel est soulagé d’avoir un emploi dans un petit collège de Holiday, dans le Michigan, mais c’est un garçon de la ville et il est clair que cette petite ville est un autre endroit dans lequel il ne s’intègrera pas.
Rex Vale s’accroche à sa routine pour tenir sa solitude à distance : affûtant son corps musclé, perfectionnant ses recettes, et fabriquant des meubles sur mesure. Rex vit à Holiday depuis des années, mais sa timidité et sa taille imposante l’ont empêché de se lier aux habitants. Lorsque les deux hommes se rencontrent, l’alchimie est explosive, mais Rex craint que Daniel ne soit qu’un autre homme dans une longue lignée de gens qui l’ont quitté, et il a appris que laisser quelqu’un s’approcher de trop près peut être une faiblesse fatale.
Alors qu’ils commencent à briser les murs qui les isolent, Daniel est rappelé chez lui à Philadelphie, où il découvre un secret qui change sa perception des choses.

L’avis de Nine :
Bluffée ! Ce premier opus recèle toutes les composantes qui en font un grand livre, qui marque. Et dont on a du mal à se défaire. Une plume que je ne connaissais pas et que je vais suivre assidûment, une histoire magnifique et deux personnages totalement magnétiques. Ajoutez à cela, une touche romantique qui vous atteint forcément, des paysages grandioses et une cabane perdue au fin fond de nulle part qui accueille cet amour qui mûrit pas à pas.

Daniel, le narrateur, est un homme charismatique qui s’est construit par lui-même au milieu d’une famille bancale composée de trois frères aînés et d’un père pas très aimant à tendance homophobe. Sa persévérance, son travail acharné et son intelligence l’ont poussé à suivre de hautes études académiques et arriver dans cette chaire qu’il occupe en junior. Pour la première fois de sa vie, il quitte sa Philadelphie natale et son amie Ginger, son soutien indéfectible, pour un état voisin où il se prépare à enseigner la littérature américaine et finir sa thèse. Par moment, la vie vous envoie des signaux… qu’il faut absolument saisir ! Rex. Tel est le nom de cet homme magnifique, fort, réservé, compréhensif, fana d’émissions culinaires et de vieux films qui l’atteint. Leur rencontre relève d’un sauvetage, leur relation d’une renaissance et leur amour d’un havre de paix.

Daniel et Rex sont parfaitement complémentaires et aux antipodes. L’un est formaté par l’analyse permanente tandis que l’autre lutte contre une timidité excessive. Ce qui les réunit par contre est leur inexpérience dans une liaison à long terme. Devant nos yeux, leur histoire prend corps. Entre interrogations, doutes, incompréhensions, confidences, apprentissages, peurs, ils vont s’apprivoiser peu à peu et trouver leur héros dans l’autre.

Impossible de rester de marbre devant tant de beauté, de poésie. Impossible aussi de ne pas tourner les pages avec frénésie pour suivre l’évolution de cette connexion formidable. Et cette révélation, bien qu’on la devine, vous donne, si cela est pensable, encore plus envie de poursuivre. La plume de Roan Parrish est calibrée à la perfection. Sa façon d’utiliser les mots, les références littéraires et musicales est captivante. Sa manière de souffler le chaud et le froid, de décrire l’amour de Daniel et Rex. C’est électrisant et tellement bien exécuté.

Pas de temps morts, les émotions vous accompagnent tout le long du récit. Daniel et Rex vous happent, Ginger vous fait rire, Léo, le jeune homme un peu perdu vous attendrit et Will, l’ami de Rex, vous interroge. Une famille qui se constitue sous nos yeux émerveillés et qui vous donne l’envie de débiter une multitude d’adjectifs : fort, doux, puissant, attendrissant… un gros coup de cœur !

Ce premier tome interpelle par sa maîtrise et pose avec brio les jalons pour titiller votre curiosité pour la suite. Qu’est-ce que nous réserve Colin, le frère de Daniel, qui sera sous les feux de la rampe ? Vivement 2017 pour le découvrir !

Éd. Juno Publishing, juin 2016.
coup de coeur

 

 

Lien vers le #2 : Venu de nulle part

Publicités

2 réflexions sur “Au milieu de nulle part (Ici et ailleurs, Tome 1) – Roan Parrish

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s