Double jeu (Les idoles du stade, Tome 8) – Jaci Burton

Double jeu (Les idoles du stade, Tome 8) – Jaci BurtonPour acheter ce livre via Amazon
Haven Briscoe a enfin décroché le boulot de ses rêves et devient journaliste sportive. Mais le décès récent de son père l’a dévastée et sa carrière commence à en pâtir. C’est alors qu’on lui confie la mission de suivre le champion de base-ball, Trevor Shay, dans son quotidien. Le séduisant Trevor fera tout pour redonner le sourire à la jeune femme. Alors qu’ils enchaînent les nuits torrides, Haven le soupçonne de dissimuler un lourd secret. Acceptera-t-il de se confier au risque d’anéantir sa carrière et son avenir avec elle ?

L’avis de Lolotte:
Avec ce tome, Jaci Burton a réussi à me surprendre et à me réconcilier avec sa saga dont les deux derniers tomes m’avaient déçue.

Trevor Shay est un sportif de haut niveau et hors norme. Voilà le seul sportif engagé professionnellement dans deux disciplines : le baseball et le football américain. Cette particularité en fait un dieu du sport et une super star adulée par tous et surtout par les médias qui se battent pour réaliser son interview. Il a tout pour être heureux : un corps de rêve, une belle gueule, une réussite professionnelle, mais Trévor a un lourd secret qui l’empêche de se lier à une femme, c’est la raison pour laquelle il enchaîne les conquêtes. Mais un coup de fil va changer et bouleverser sa vie.
Haven Briscoe est la fille de Bill, le père de substitution de Trévor lorsqu’il était à la fac. Depuis sa mort, elle s’est plongée dans sa carrière de journaliste sportif. L’envie n’y est plus et elle se retrouve au pied du mur quand on lui propose le reportage du siècle, l’interview de Trévor Shay. Seulement voilà, si ce reportage est un moyen de relancer sa carrière, se retrouver avec Trévor risque d’être compliqué. En bonne professionnelle elle se doit de mettre ses sentiments passés de côté, mais c’est plus facile à dire qu’à faire. La cohabitation entre Trévor et Haven se révèle explosive et ardente. Tous deux ont bien du mal à résister !

Trévor et Haven sont touchants et derrière les apparences se cachent des personnages blessés par la vie et qui se battent contre leurs sentiments et leur attirance. La lecture se fait du point de vue de l’un, puis de l’autre, ce qui rend le récit fluide et intéressant. On bascule du baseball au football ce qui enrichit aussi l’histoire ; on retrouve dans la première partie des personnages des précédents tomes, puis de nouveaux personnages apparaissent et seront dans les prochains tomes.

C’est une bonne surprise. Jaci Burton a retrouvé sa plume des débuts, un beau sportif viril, une femme accomplie de caractère, une passion ardente, mais également un secret qui donne une touche de mystère qui rend la lecture addictive. De plus, Jaci Burton aborde un sujet sensible avec justesse, ce qui donne de la profondeur à ce roman, alors qu’elle nous avait habitués à plus de légèreté. Espérons que Madame Burton continue dans sa lancée et nous offre des prochains tomes aussi réussis que celui-là.

Éd. Milady Romance (Collection Sensations), novembre 2016.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s