Défenseur (Reapers Motorcycle Club, Tome 4) – Joanna Wylde

Défenseur (Reapers Motorcycle Club, Tome 4) - Joanna Wilde Acheter ce livre via Amazon
Lui pardonnera-t-elle d’être un biker ? Entrepreneuse spécialisée dans le nettoyage, London Armstrong s’occupe de la fille de sa cousine qui, âgée de dix-huit ans, est une vraie tête brûlée. Un jour, London rencontre le veuf et inconsolable Reese Hayes, président des Reapers, qu’elle trouve aussitôt attirant. Même si celui-ci ne cache pas son envie de la mettre dans son lit, elle n’oublie pas qu’il est aussi un malfrat et un criminel. Mais quand sa cousine se retrouve impliquée dans un trafic de drogues, London s’aperçoit que Reese pourrait bien être le seul homme en mesure de l’aider. Jusqu’où est-elle prête à aller pour sauver sa famille ?

L’avis de June:
Avec ce quatrième tome, nous replongeons dans le monde des Reapers et cette fois il ne s’agit plus des petits jeunots, mais bien du Président du club de biker, Reese Hayes, dit Picnic. Ce n’est pas un enfant de chœur. Depuis la mort de sa femme, il est inconsolable bien qu’il collectionne les conquêtes trop jeunes et sans cervelles. Mais lorsqu’il rencontre la jolie London tout change !

London est expérimentée, mature et possède sa propre entreprise de nettoyage. Elle est divorcée et élève seule la fille de sa cousine en essayant de joindre les deux bouts. Sa vie sentimentale et sexuelle est en berne bien qu’elle fréquente depuis peu, l’adjoint du shérif. Elle est dubitative face à cette relation qui ne lui apporte pas grand-chose de satisfaisant. Mais, lorsqu’elle se retrouve face à Reese dont elle connaît la réputation et ne souhaite pas s’y frotter, l’attirance réciproque va vite électriser l’air qui les entoure, ce qui n’est pas sans les surprendre tous les deux.

London n’a jamais envisagé de faire un bout de chemin avec un bad boy comme lui et Reese se demande bien pourquoi il serait intéressé par une femme comme London alors qu’il a des dizaines de jeunettes qui font la queue pour se retrouver dans son lit. Mais cette femme est différente, elle est belle, plus mûre, inconsciente de son image, têtue, et avec elle il se sent non seulement attiré, mais il a aussi envie de la protéger. Et le fait qu’elle dîne de temps à autre avec son ennemi juré pourrait bien réveiller un sentiment qu’il ne pensait plus connaître : la jalousie. Il lui propose un deal qu’elle ne peut refuser.

Vous vous doutez bien que dans le monde des bikers, le mot paisible ne fait pas partie de leur vocabulaire. Ils sont en conflit perpétuel avec les autres gangs et en guerre avec le cartel qui veut leurs territoires. Ajoutez à cela, une jeune ingérable, une tutrice déterminée et vous obtenez une très bonne histoire riche en rebondissements.

Je dois avouer que j’avais été conquise par le couple formé par Em et Liam qui n’était pas sans rappeler Roméo et Juliette. London et Reese ne m’ont pas laissé indifférente, bien au contraire, leur couple est plus mature. On pourrait croire qu’ils sont plus sûrs d’eux, mais pas du tout ! Ils jouent au jeu du chat et de la souris et se retrouvent comme deux ados en proie à l’amour. Ils tombent tous les deux dans les bras de cupidon tous en subtilité et luttent contre leur attirance. Les sentiments qui les unissent sont rapides et très forts et c’est bien cette force qui fait toute la différence dans leur histoire.

Ce tome a été assez surprenant compte tenu des nombreuses péripéties, mais aussi terriblement addictif. Là où je m’attendais à découvrir un dur à cuire, sans cœur, puissant, directif, j’ai eu l’agréable surprise de découvrir d’autres facettes de cet homme et de comprendre aisément pourquoi London avait succombé.

En parlant du Président des Reapers, l’auteure ne pouvait pas occulter la vie du club. C’est avec plaisir qu’on prend connaissance des activités de leur communauté et des petits détails de chacun. Mais aussi de Em, Liam et Painter, le jeune homme est encore très présent dans ce tome et avec l’introduction de Mélanie, une des protégées de London. Nous pouvons nous attendre à ce que ces deux-là nous offrent une histoire du genre : la belle et la bête. À voir si elle se finira aussi bien…

Éd. Milady (Collection Sensations), janvier 2017.

Lien vers le #1 : Possesseur
Lien vers le #2 : Protecteur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s