Une doublure imparfaite (Tome 4) – Pierrette Lavallée

Acheter ce livre via Amazon
Dick est un Zonard et s’est sorti de ses problèmes d’addiction grâce à sa sœur Sasha et à son groupe d’amis.
Mais sa rencontre avec Dilyanna, une jeune et jolie infirmière, le met en danger, car non seulement il est troublé par la jeune femme, mais des épreuves difficiles les attendent si bien que Dick est sur le point de perdre pied.
Sera-t-il assez fort pour combattre ses anciens démons ?

L’avis de Leelane:
Sans doute un des tomes de la série que j’attendais le plus, celui de Dick. Ce personnage très touchant et intelligent qui fait face à quelques problèmes, aux symptômes de son ancienne dépendance.

Ce quatrième tome s’apparente à des montagnes russes émotionnelles avec tous ces personnages qu’on connaît bien maintenant. C’est toujours la tête haute qu’ils font face et qu’ils reprennent leurs destins en mains pour s’accorder une fin heureuse tant méritée. C’est au tour de Dick de rencontrer sa fin heureuse et elle va littéralement lui foncer dessus ! Après une brève rencontre qui a laissé un souvenir percutant à sa mémoire, Dick rêve, sans trop y croire, de cette demoiselle. Le souffle du destin… Voilà qu’il travaille pour elle !

De fil en aiguille, leurs sentiments réciproques font naître une relation intense. La jeune femme accepte le passé de Dick et plus belle chose encore : elle le tire vers le haut. La seule ombre au tableau est Sasha et un certain médecin pompeux. Les deux protagonistes entraînent les deux « héros » dans un tourbillon de noirceur et de vives émotions.

Une suite très belle, mais dure. L’auteure ne ménage pas ses personnages. Dick est un gars pas méchant qui a juste quelques problèmes de concentration et est dévoué à sa famille. Dans ce récit on apprend des détails sur sa vie, ses errances et son nouveau bonheur.

L’écriture reste la même, mais avec un je ne sais quoi de plus. À chaque tome, chaque personnage, il y a une épreuve à surmonter. Dans celui-ci, la méchanceté humaine est portée en apothéose. Cette situation horrible pour Dick et sa chérie touche aussi bien évidemment tout le clan. Les mots sont durs, percutants, mais aussi doux et attendrissants. Le fait que Dick subit des déconvenues avec sa sœur, Sasha, ajoute une touche de non-dits et surtout de problèmes à venir.

Cette histoire est presque un conte de fées moderne. Un coup de foudre entre deux personnes brisées qui remontent la pente vers le bonheur grâce à leur amour. Un tome aussi bon, voire au-dessus des autres. Le prochain sera consacré à Sasha, personnage que j’ai très vite haï. L’épilogue renverse la donne. Aussi, je suis impatiente de connaître le passé de cette jeune femme désespérée, seule et perdue.

Le récit est d’une beauté, mais aussi d’une cruauté indéniable. La vie y est décrite avec un réalisme étonnant, et que de « soucis » dans la vie de ces personnages tellement attachants.

Éd. Sharon Kena, mars 2017.

Lien vers la #1 : Sous le masque des apparences
Lien vers la #2 : Un rôle sur mesure
Lien vers le #3 : Lever de rideau
Lien vers le #5 : Représentation théâtrale

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s