Là où tu iras j’irai – Marie Vareille

Acheter ce livre via Amazon
Isabelle a 32 ans, un chihuahua nain prénommé Woody-Allen et une carrière d’actrice comparable à celle du Titanic : prometteuse en théorie, catastrophique en pratique.
Le jour où elle refuse la demande en mariage de l’homme qu’elle aime, sous prétexte qu’elle ne veut pas d’enfant, elle se retrouve à la rue, avec pour toute fortune vingt-quatre euros sur son compte en banque. Elle est alors forcée d’accepter le seul travail qu’on lui propose : utiliser ses talents de comédienne pour séduire Jan Kozlowski, un jeune veuf sur le point de se remarier.
La voilà donc partie en Italie, dans la maison de vacances de la richissime et déjantée famille Kozlowski. Seule ombre aux deux semaines de dolce vita qui se profilent : pour exécuter en toute discrétion sa mission « séduction », Isabelle devra jouer le rôle de l’irréprochable nanny anglaise de Nicolas, 8 ans, qui n’a pas prononcé un seul mot depuis la mort de sa mère cinq ans plus tôt. Isabelle est bien loin d’imaginer à quel point cette rencontre improbable avec ce petit garçon blessé par la vie va bouleverser sa vision du monde.

L’avis de Nine:
C’est une constante avec Marie Vareille, ouvrir un de ses livres c’est plonger dans une histoire qui vous attendrit, tend les joues et vous tire des larmes. Il est question d’aventure, de faux-semblants, de remise en question, de décisions, d’enfants à la dérive absolument craquants, mais surtout d’émotions et de tendresse. Le tout saupoudré d’une forte dose d’humour aux références délicieuses. Une formule qui fonctionne à merveille et dont l’auteure en maîtrise tous les codes.

Isabelle est une jeune femme un peu bohème qui attend, depuis une décennie, le rôle d’actrice qui pourrait lancer sa carrière. Elle patiente depuis derrière la caisse de Macdo. Elle partage la vie de Quentin qu’elle aime passionnément jusqu’au jour où ce dernier décide de franchir le pas. Elle prend la poudre d’escampette et se retrouve contrainte de déménager sans revenu fixe. Une opportunité s’offre à elle, partir quelques jours au lac de Côme pour surveiller les trois enfants d’un réalisateur qu’elle a jadis rencontré, et le séduire. Ce rôle semble facile à jouer, mais les évènements et les quiproquos vont complexifier la mission et surtout forcer Isabelle à s’interroger sur ce qu’elle souhaite réellement.

Marie Vareille a une écriture qui m’interpelle à chaque fois, mais avec ce titre, elle franchit un nouveau palier. Cette histoire pétillante peut paraître en substance assez légère, mais en réalité elle aborde de manière adroite des sujets délicats comme le désir d’enfant, se reconstruire après la perte d’êtres chers, la peur du changement, l’éloignement ou encore saisir une seconde chance… Elle arrive à nous atteindre avec beaucoup de pudeur. Et ce que j’admire par-dessus tout est qu’elle a su me faire apprécier Isabelle alors qu’au départ j’étais assez perplexe vis-à-vis de certaines de ses réactions. Cela dit, elle excelle dans la description du processus de préservation et la mécanique de l’autruche !

Et que dire de la ribambelle de personnages hauts en couleur qui gravitent autour d’Isabelle ? Ils sont tous adorablement désarmants, attachants, un peu toqués, guindés parfois, mais avec ce besoin criant d’être ensemble et de s’aimer. Le récit s’étire sans longueur, portée par la main assurée de son auteure et vous embarquez dans cette virée ébouriffante aux émotions exacerbées.

Un roman qui fait du bien, qui se lit d’une traite et que vous n’avez pas envie de lâcher !

Éd. Fayard/Mazarine, mars 2017.

Publicités

2 réflexions sur “Là où tu iras j’irai – Marie Vareille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s