Marquée au fer – Eva Delambre

Acheter ce livre via Amazon
« C’était un autre monde dans lequel nous n’étions pas encore prêts à pénétrer ». Cette phrase, issue du roman Devenir Sienne prend ici tout son sens car c’est justement aux portes de cet autre monde que commence Marquée au fer, au-delà de la soumission et de la domination, lorsque certains font du sadomasochisme et de l’abnégation totale leurs raisons d’être. C’est le cas de Laura, qui n’a jamais douté de ce pour quoi elle était faite, et de ce qu’elle voulait vivre. Ce monde, dont il est fait allusion dans Marquée au fer, c’est celui de Hantz, maître très exigent, pluriel et profondément sadique. Il confrontera sa jeune soumise à toute sa perversité et à toutes ses envies. Jusqu’à devoir reconnaître l’évidence. Ce roman n’est ni une suite ni un préquel, c’est une histoire à part entière. L’histoire de Laura et de Hantz.

L’avis de Leelane:
Comme l’indique si bien la préface, dès les premières lignes le lecteur sait exactement s’il veut continuer ou non sa lecture. L’introduction est divine, dure, et prépare le lecteur pour la suite. Ayant lu Devenir Sienne, j’ai croisé le personnage emblématique et tellement intrigant de Hantz. Et aussi cette soumise unique en son genre en la personne de Laura. Quel plaisir de les redécouvrir ici avec leur propre histoire et surtout entrevoir le monde et mode de vie de Hantz ! Sa définition du BDSM est un maître dont le plaisir réside dans une approche complète du SM et plurielle.

Ce roman est intense et singulier. Je l’ai dégusté chapitre après chapitre pour ne pas le finir trop vite. Prenant mon temps pour assimiler les messages que l’auteure distille entre les lignes.

Deux personnages hors du commun qui se complaisent dans leurs envies et besoins. Laura est un puits sans fond d’abnégation envers Hantz qui le lui rend bien. Ce dernier décèle en elle une capacité à se soumettre, la personne avec laquelle il veut aller au-delà de ce qu’il a déjà vécu avec ses précédentes soumises. Elle, soumise si frêle et jeune qui n’aspire qu’à être avec une personne qui la comprenne sans un mot, qui sache la faire vivre au travers de sévices et humiliations pleinement consenties. Il y a aussi la femme d’Hantz. Une femme qui accepte son mode de vie. Je dois dire qu’elle m’a fascinée, elle parle peu, mais on ressent sa force et son amour pour cet homme. Un homme pour lequel elle a accepté sa vie particulière et qui ne pourra pleinement la rendre heureuse.

Le livre alterne de narrateur, une fois Laura raconte ses envies, désirs et plaisirs puissants qu’elle puise dans la douleur que lui fait découvrir Hantz. Puis Hantz dont les pensées et actes sont contés par une tierce personne. Cette différence est assez intéressante et pousse à s’interroger sur ce choix d’écriture. Certes, les personnages peuvent être durs et éprouvants, mais c’est dans ces passages que le lecteur aperçoit la beauté et l’intensité de cette relation pleinement consentie des deux parties. Le génie de l’auteure est dans les mots forts et prenants qu’elle emploie, on a le sentiment qu’elle-même a vécu certaines de ces scènes. Ces moments semblent si réels qu’on se pose la question de ce qui relève de la vérité et de la fiction.

De tous les livres d’Eva Delambre, celui-ci est le plus profond et le plus sombre. Elle amène aux portes du SM pur et propose aux lecteurs de choisir s’il veut en connaître les détails et usages. C’est décrit avec subtilité et une certaine beauté, l’auteure dévoile là une histoire poignante et à part. Un livre qui fait découvrir une autre facette du BDSM. J’en ai apprécié toutes les coutures et c’est un gros coup de cœur pour ces personnages si emblématiques et spéciaux et pour l’écriture unique de l’auteure.

Éd. Tabou (Collection Jardins de Pria), avril 2017.

Publicités

Une réflexion sur “Marquée au fer – Eva Delambre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s