L’amant sauvage (La confrérie de la dague noire, Tome 14) – J.R. Ward

Acheter ce livre via Amazon
Le couple préféré des lecteurs de la Confrérie est de retour…
Plus rien n’est comme avant pour la Confrérie. La Société des éradiqueurs est plus puissante que jamais, mettant à profit les faiblesses humaines pour acquérir toujours davantage de moyens, d’armes et de pouvoir. Alors que la Confrérie s’apprête à les affronter, la bataille a déjà commencé pour l’un des frères.
Rhage a échappé de peu à la mort, et le sentiment d’insécurité qui l’envahit depuis le terrifie. À l’instant même où il a le plus besoin d’elle, Mary semble s’éloigner, accaparée par sa propre quête, et la seule chose qui pourrait bien les réunir à nouveau va mettre leur monde sens dessus dessous…

L’avis de Leelane:
Cette série coup de cœur était devenue, hélas, lassante et moins addictive. Or qu’est-ce que je suis contente d’avoir lu ce tome ! La Confrérie, la vraie, celle des débuts, celle qu’on a aimée avec ses personnages emblématiques, est de retour ! Elle m’avait manqué. Ce tome est magique.

On retrouve Mary & Rhage, un des couples phares, un peu essoufflé et distants l’un envers l’autre. Ils se désirent toujours autant, mais ont une peur viscérale de se confier pour ne pas se blesser. Mais tout bascule durant une discussion tant la situation est arrivée à un stade préoccupant. Ils réussissent à se comprendre et à surmonter les épreuves. Et la vie leur réserve une surprise de taille qui les libère et, d’une certaine façon, leur donne un nouveau souffle et une chance à leur relation.

Sont présents tous les personnages que l’on adore. La guerre est toujours aussi prégnante, mais moins décrite dans ce tome qui se veut plus axé sur les frères et leurs vies en dehors de la guerre de pouvoir qui se joue en coulisse. Le changement de narrateur est moins important aussi et nous embrouille moins, l’auteure a cessé d’ajouter une multitude de personnages qui nous perdait parfois.

Quel bonheur de retrouver Mary & Rhage comme ça ! Pourtant notre petit cœur est torturé d’émotions. Un délice à lire, je ne l’ai pas lâché. Je suis ravie et agréablement surprise. Et bon sang, j’espère que les prochains tomes seront dans la même lignée.

Éd. Bragelonne, avril 2017.

Lien vers le #12 : L’amant souverain
Lien vers le #13 : L’amant des ombres

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s