À vif – Alexis Hall

Acheter ce livre via Amazon
Vingt ans les séparent, la passion les réunira.
Se remettant péniblement d’une rupture, Laurence Dalziel a bientôt quarante ans et en a marre des relations BDSM. Jusqu’à ce qu’il rencontre Toby Finch. Dix-neuf ans. Intrépide, féroce et vulnérable. Toby ignore quoi faire de sa vie mais il sait une chose : il veut Laurie. Il le veut à genoux. Le faire souffrir, le voir supplier et tomber amoureux. Mais si Laurie consent à s’abandonner entre ses bras, son coeur reste imprenable. Car Toby est trop jeune, trop intense, trop facile à blesser. Et ce qu’ils partagent ne peut pas durer… ne peut pas être réel.

L’avis de Nine:
À vif a remporté le titre de la meilleure romance entre hommes en 2016. Aussi, même si le BDSM n’est pas ma tasse de thé, j’avais très envie de découvrir cette histoire. Et je dois dire que la relation entre Laurie et le jeune Toby me semble atypique et m’a agréablement surprise : un soumis mature rompu à ces pratiques et un Dom novice. Tous deux cherchent un équilibre et à combler des besoins qu’ils n’arrivent pas à définir.

D’un côté, Laurie qui a pour habitude de se perdre entre des bras inconnus pour répondre à ses désirs, depuis sa rupture avec son compagnon de longue date. Il s’adonne à des échanges purement physiques, et laisse son cœur bien enserré et à l’écart de tout sentiment.
Et de l’autre, Toby qui a l’âge adulte ressent un besoin criant de dominer son partenaire sans vraiment savoir comment le pratiquer. Pour sa première expérience, c’est Laurie qu’il veut ! Commence alors une longue séduction du corps et de l’esprit. Ils tâtonnent, se cherchent, trébuchent, leur histoire se construit peu à peu et leur confiance aussi.

Les deux hommes ont piqué mon intérêt. L’envie de voir Laurie se dépasser et céder à l’amour est prégnante. L’envie de voir Toby prendre du poil de la bête et affirmer ses choix est irrésistible aussi. Il est débutant dans ce monde pervers et pourtant, instinctivement, il comprend les besoins de Laurie et surtout est à l’écoute. Leur rencontre est incertaine et leur amour une évidence.

La plume de l’auteur est prenante et plonge le lecteur dans les nombreuses introspections des héros qui font passer du sourire à des moments plus profonds. Cette relation qui prend naissance sous nos yeux est belle, fragile et à fleur de peau. Les émotions sont brutes et pourtant je n’ai pas été totalement emportée par ce récit sans savoir l’expliquer. Je suivrai les publications d’Alexis Hall, car je suis curieuse de savoir si son approche originale et son écriture sont une constante.

Éd. Milady (Collection Slash), avril 2017.

Publicités

2 réflexions sur “À vif – Alexis Hall

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s