1ère escale avec Jenny Fischer !

Bonjour Jenny, étant nouvelle dans le paysage littéraire, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Bonjour ! Tout d’abord un grand merci pour cette interview qui est ma première.
Cela me fait énormément plaisir de vous parler de Next Stop et de répondre à vos questions !Pour la petite présentation : je m’appelle Jenny Fischer, j’ai 32 ans, je suis traductrice littéraire de formation et je suis une amoureuse des voyages et des mots.

Comment a commencé votre aventure éditoriale ?
L’histoire de Next Stop est née de mes voyages à travers le monde. Je voulais retranscrire l’ambiance des différentes villes que je visitais et permettre aux lecteurs de voyager à travers eux.
Pour être franche, quand j’ai commencé à écrire, je ne pensais pas que cela deviendrait une série de six épisodes. J’avais déjà écrit des tas de choses, de la nouvelle à la fanfic en passant par le scénario, mais jamais rien d’aussi long.
Avant ça, j’avais déjà essuyé un refus pour un autre roman, alors quand l’équipe de 12-21 m’a annoncé qu’elle voulait me publier, j’étais aux anges.

Pouvez-vous nous raconter l’histoire de Next Stop ? Et combien de tomes comptera votre série ?
Next Stop est l’histoire d’Emma qui, à la mort de sa sœur, découvre que celle-ci lui a légué le voyage autour du monde dont elles rêvaient ensemble quand elles étaient adolescentes. Emma va devoir choisir entre rester à Londres avec son petit ami ou s’envoler vers des destinations inconnues.
La série comporte six épisodes. Chacun correspond à une destination différente, d’où le titre Next Stop.

Parlez-nous un peu de votre héroïne Emma ?
Emma a 24 ans. Elle vit à Londres avec son petit ami, David, et travaille dans un salon de thé. En apparence, elle mène une vie tranquille et sans problème, mais elle souffre de ne plus avoir le moindre contact avec son père et sa sœur depuis qu’ils se sont disputés et qu’elle a pris la décision de quitter les Etats-Unis pour suivre David.
Au début du roman, elle est accablée par le deuil. Elle s’en veut de ne pas avoir profité davantage de sa sœur avant sa mort.
D’un naturel passionné et créatif, elle a perdu une grande partie de sa joie de vivre suite à son exil volontaire. Inconsciemment, elle attend le bon moment pour rebondir et ce sera grâce au voyage que lui a légué sa sœur qu’elle pourra le faire.

Next Stop appelle à l’évasion. Êtes-vous, vous-même passionnée de voyage ?
J’adore les voyages. J’aime découvrir de nouveaux endroits, de nouvelles cultures, de nouvelles gastronomies… Voyager, ça permet de prendre du recul sur soi-même et sur le monde en général.

Quel est le pays ou le peuple qui vous a le plus marqué ?
C’est difficile de choisir. J’ai vu des choses très différentes et chaque pays m’a touchée à sa façon. Si je devais ne citer qu’une destination, je parlerais sans doute du Japon. Le Japon, c’est un peu ma deuxième maison. Les gens y sont accueillants et chaleureux, surtout dans les campagnes, et la culture ne peut pas laisser indifférent.
Toutefois, j’aurais tout aussi bien pu vous parler de l’Australie ou de l’Islande.

Avez-vous une destination idéale ?
En ce moment, ce sont les grands espaces : de la nature à perte de vue, une voiture ou un van pour la traverser, des villages au milieu de nulle part…
Mon prochain grand voyage sera sans doute un road trip dans le nord des Etats-Unis ou un séjour à Hokkaido, l’île la plus au nord du Japon. Je n’ai pas encore décidé.

Quelles sensations ressentez-vous vis-à-vis de la sortie imminente de Next Stop ? De l’excitation ? Fébrilité ?
Je suppose que c’est un mélange des deux. Pour tout vous dire, j’ai encore du mal à y croire. Alors oui, je suis très contente, fière et excitée, mais j’ai aussi un peu peur. Après tout, c’est un morceau de moi que je livre aux lecteurs.

Avez-vous déjà d’autres projets d’écriture ?
Oui, j’ai commencé d’autres histoires, mais pour l’instant aucune publication n’est prévue.
Je peux vous en parler sommairement. La première est une romance M/M et la deuxième est un roman d’urban fantasy se déroulant au Japon (oui, encore !) dans lequel il y aura de la magie, des enquêtes, de l’humour et bien sûr de la romance. J’aimerais en faire une série.

Quel est votre dernier coup de cœur littéraire ?
Je suis un peu en retard dans mes lectures… mais je dirais Dernier été à Tokyo de Cecilia Vinesse. L’auteur a réellement habité à Tokyo et ça se ressent. Au fil des pages, on retrouve l’odeur, les bruits et les couleurs de cette ville hors normes. L’atmosphère m’a enveloppée comme une couverture en laine bien chaude.
Sinon, si vous aimez le genre M/M et que vous lisez en anglais, je vous conseille les romans d’Annabeth Albert, en particulier la série Portland Heat.

Dernière question, si vous étiez à la place d’Emma, quelle décision auriez-vous prise en recevant cet héritage ? Et pourquoi ?
S’il m’arrivait la même chose, avec le passé qui est le mien, il ne fait aucun doute que j’accepterais de partir en voyage. En faisant ce choix, j’honorerais la mémoire de ma sœur, mais je m’autoriserais surtout à prendre un nouveau départ, car je sais que les voyages ont ce pouvoir. Ils permettent de prendre du recul par rapport aux aspects négatifs de sa vie et de réfléchir aux changements à apporter avec une pression moindre.
Et vous ? Que feriez-vous ?


1re escale -> http://amzn.to/2r99Wuc (Gratuit)

2e escale -> http://amzn.to/2qoAvi4
3e escale -> 29/06
4e escale -> 20/07
5e escale -> 10/08
6e escale -> 31/08

Merci infiniment à Jenny Fischer de nous avoir consacré cette interview et à Valentine pour son aide.
Propos recueillis à l’occasion de la sortie des deux premières escales, en numérique, juin 2017.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s