Prolongation (The Team, Tome 3) – Lynda Aicher

Acheter ce livre via Amazon
Un type sympa – mais un peu insaisissable. Un défenseur talentueux – mais pas franchement fin. Un séducteur invétéré – mais incapable de garder ses conquêtes. Henrik Grenick, hockeyeur star de l’équipe des Minnesota Glaciers sait très bien l’image qu’il renvoie. Et ça ne l’a jamais dérangé. Il n’a rien d’autre à offrir. En lui, tout est mort. Depuis longtemps. Jusqu’à Jacqui. Quand son regard se pose sur la silhouette gracile de la jeune femme, c’est comme si son passé et son présent se télescopaient. Il veut la connaître, il veut la faire sienne et qu’elle comble le vide de sa vie. Mais, malgré le désir indéniable qu’il lui inspire, Jacqui semble avoir ses propres raisons pour garder ses distances.

L’avis de Nine:
Avec ce troisième tome, Linda Aicher explore plusieurs thématiques. Les difficultés relationnelles avec les parents et un deuil qui ont façonné Henrik, le défenseur des Glaciers, en expert du camouflage de ses émotions. Et l’imbroglio de Jacqui pour vivre sa vie et se jeter à corps perdu dans cette relation amoureuse alors que la crainte d’une rechute de sa leucémie la hante.

On pourrait se dire que le scénario est vu et revu ? Et pourtant on aurait tort ! Prolongation est sans doute le tome le plus abouti des trois que compte cette série. L’auteure a totalement réussi ses héros. Henrik est un astucieux mélange de fragilité et de méfiance, relevé par une tendresse inouïe et une folle envie d’être aimé pour ce qu’il est. Et Jacqui possède une force et une simplicité, associée à une passion dévorante pour la musique et l’art de l’esquive. Pour ces deux-là, ce n’est pas forcément gagné de prime abord, leur relation évolue certes intensément, mais sans qu’ils se dévoilent et partagent leur lourd passé qui les définit. Jusqu’à ce que cela s’impose pour… entrevoir une vie à deux.

Henrik s’aperçoit avec une certaine brutalité qu’il n’existe pas une seule façon d’aimer ni un seul type de familles. Et Jacqui va elle aussi réaliser combien ses parents et ses quatre frères l’aiment d’un amour inconditionnel envers et contre tout. Cette constatation est le point de départ… pour lâcher prise et vivre passionnément cette relation et leur envie.

La plume de Lynda Aicher est efficace, on ne s’ennuie pas une minute. Elle est spécialiste des scènes sensuelles et les exploite à bon escient. J’ai apprécié qu’elle se focalise davantage sur la psychologie des personnages. Tout n’est pas parfait, je note quelques longueurs et des répétitions. Mais dans l’ensemble, cette histoire est mignonne. Elle conclut agréablement cette série.

Petit message à madame Lynda Aicher : Aiden, le frère de Jacqui, est digne d’avoir son histoire… Il a un charme fou ce monsieur et une verve qui ne laisse pas indifférente !

Éd. Harlequin (Collection &H), avril 2017.

Lien vers le #1 : Compétition
Lien vers le #2 : Addiction

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s