Juin (Calendar Girl, Tome 6) – Audrey Carlan

Acheter ce livre via Amazon
Voilà Mia dans la capitale, Washington, DC. Elle n’est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu’elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l’un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire valoir vis-à-vis des hommes d’affaires qu’il veut approcher.
Mais elle va vite changer d’avis lorsqu’elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren.
Aaron est non seulement irrésistible physiquement, raffiné, mais aussi le plus jeune sénateur des États-Unis. À trente-cinq ans, il est riche comme Crésus, célibataire, et fait les couvertures de tous les magazines du pays.
Mia, qui pensait que la politique était un monde ennuyeux, va s’apercevoir qu’il n’y a rien de plus excitant que la démocratie. Et, pourtant, il va lui falloir beaucoup de force et de courage pour surmonter de bien tristes événements. Heureusement, elle sera bien entourée…

L’avis d’Angèle:
Cela fait déjà un semestre qu’on suit les tribulations de l’escorte girl. Cette fois-ci, direction Washington ! Le nouveau client de Mia est Warren Shipley, un riche homme d’affaires, qui a besoin d’elle pour l’accompagner durant des soirées mondaines afin de concrétiser des projets ambitieux et humanitaires auprès de potentiels partenaires. Mia n’aura pas de relations sexuelles avec lui, mais pourquoi pas avec son fils ? Jeune sénateur ambitieux qui a tout de l’homme parfait sur le papier, Mia va-t-elle réussir à investir le monde politique, un monde de requins où tous les coups sont permis ?

Ce mois-ci ne sera pas mon préféré, je n’ai pas été emballé par l’histoire. D’habitude j’arrive toujours à m’attacher aux clients de Mia, mais pas cette fois-ci. J’ai trouvé que l’histoire se passe beaucoup trop vite, les problèmes sont passés sous silence et vite oubliés. L’action en toute fin rehausse un peu, mais pas suffisamment, car bien trop rapide et facile.

Ce que je retiens ce sont les apparitions de Wes, Taï et Mason. C’est très sympathique de revoir les hommes qui ont marqué la vie chaotique de Mia et qui sont devenus pour elle, bien plus que de simples clients, c’est sa famille. Ils sont prêts à traverser le pays pour la soutenir et lui montrer qu’elle n’est pas seule. Dans cet opus, Mia est moins focalisée sur le sexe alors que tout semblait croire qu’elle courrait après ça à chaque mission. Dans celui-ci, elle rejoue le rôle d’entremetteuse. Sa présence auprès de ses clients met en lumière un problème qu’elle va s’obliger à résoudre. La jeune femme a un grand cœur.

Les questions quant à sa relation avec Wes sont toujours présentes et ça devient de plus en plus compliqué. Mia vit une réelle remise en question quant à leur avenir. Les prochains mois nous en dirons certainement plus.

Ce qui est bien avec cette série, c’est qu’on découvre chaque mois un univers différent, on ne s’ennuie pas et on plonge à chaque fois dans la vie trépidante de Mia. Un tome en demi-teinte qui ne me laissera pas forcément un bon souvenir, exit Washington et bonjour Miami !

Éd. Hugo Roman (Collection New Romance), juin 2017.

Lien vers le #1 : Janvier
Lien vers le #2 : Février
Lien vers le #3 : Mars
Lien vers le #4 : Avril
Lien vers le #5 : Mai
Lien vers le #7 : Juillet
Lien vers le #8 : Août
Lien vers le #9 : Septembre
Lien vers le #10 : Octobre

Publicités

Une réflexion sur “Juin (Calendar Girl, Tome 6) – Audrey Carlan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s