Après la fin – Alex Kidwell

Acheter ce livre via Amazon
Après la mort de son compagnon de dix ans, Aaron, emporté par un cancer, Quinn O’Malley se coupe de tout. En un instant tragique, il passe d’artiste avec un compagnon aimant et un avenir, à gérant en manque d’inspiration d’une boutique de BD, et existe à peine. Il se cache derrière une armure de chagrin et refuse d’aller de l’avant. Le simple fait d’imaginer la vie sans Aaron l’accable de culpabilité.
Quinn n’est pas prêt pour le charmant organisateur de soirée que sa meilleure amie veut absolument lui faire rencontrer. Brady Banner s’engouffre dans le petit monde glacé de Quinn et met tout sens dessus dessous. Durant des années, Quinn s’est focalisé sur les fins, mais alors que Brady commence à dégeler son existence, Quinn réalise qu’un instant peut faire plus que prendre une vie ‒ il peut aussi en créer une nouvelle.

L’avis de Noah:
Une romance tendre et douce très réussie. L’auteur s’attache à nous révéler combien il est difficile de refaire sa vie après avoir perdu l’homme de sa vie, son double, et cela même si votre corps est consentant. Elle aborde le sujet douloureux du deuil avec réalisme et sensibilité.

Depuis deux ans, Quinn s’isole et essaye tant bien que mal de survivre à cette perte. Il n’arrive plus à dessiner, peindre et surtout s’éveiller à la vie. Sa rencontre avec le solaire Brady le chamboule, le séduit et lui laisse entrevoir un avenir… Mais son cerveau le ramène inexorablement dans le passé, le culpabilise et l’empêche de se jeter dans cette relation. Mais c’est sans compter sur la douceur, la patience et l’énergie de Brady. Cet homme est tout bonnement magnifique et il est difficile de lui résister. Il est présent aux côtés de Quinn, sans intrusion, il arrive à l’atteindre là où aucun autre n’est arrivé jusque là. Il fait peu à peu revenir le soleil dans la vie de Quinn avec bienveillance et amour.

Ce récit s’étire en douceur, tranquillement. On se laisse complètement charmer par ce couple qui trouve ses marques sous nos yeux. Quelques pas en avant, dix en arrière et deux sur le côté au même moment. La danse des corps et de l’esprit que propose Alex Kidwell et tellement attachante qu’il est difficile de ne pas succomber. S’en parler des personnages secondaires tout aussi magnifiques qui sont pleins de pep’s.

Ce roman fait du bien, il est optimiste et réaliste avec des introspections qui touchent forcément. L’écriture est soigneuse, irréprochable et entraînante. Impossible de ne pas craquer pour les deux hommes. Une très belle découverte.

Éd. Sidh Press, juin 2017.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s