Tourmenté (Le Chant du renard, Tome 3) – Charly Reinhardt

Acheter ce livre sur Amazon
Depuis la mort de sa femme, Lloyd n’est que l’ombre de lui-même. Amer et colérique, il a même fini par abandonner sa meute quelques mois, laissant sa place à un autre alpha, Lee, un métamorphe loup arrivé il y a peu. À son retour, Lee lui a tout de suite rendu la direction de la meute… pourtant, c’est loin d’être un enfant de chœur, Lloyd le sent. Ce loup est plus rusé et sournois qu’un renard…
Quand il lui découvre finalement des liens troublants avec leurs pires ennemis, les chasseurs de métamorphes, Lloyd sait qu’il doit résoudre cette affaire, et vite. Car outre les doutes qu’il nourrit à l’égard de Lee, il y aussi cette attirance, purement sexuelle, qui les pousse dans les bras l’un de l’autre à la moindre tension. Lloyd est-il en train de trahir les intérêts de sa meute en pactisant avec ce roublard qui leur dissimule peut-être le pire…?

L’avis de Leelane:
On ne présente plus Lloyd, alpha de la meute de Red Oak Hollow. On l’a rencontré dans le premier opus de cette série, marié et croulant un peu sous le travail. Mais la vie est retorse, et malheureusement pas dans le bon sens du terme. Dans la seconde partie, il réapparaît en second plan, devant se soustraire aux obligations de son poste, plus perdu que jamais. La fuite est son alliée, confiant la meute à un mystérieux alpha. La nonchalance de ce dernier aurait dû mettre la puce à l’oreille de Lloyd, mais le petit renard, trop perclus dans son désespoir n’y a prêté guère attention.

Lloyd a eu son temps, sombrant dans la folie, sombrant dans la tristesse, dans son propre oubli de lui-même. L’électrochoc nécessaire pour sortir le chef vient de Lee, ce loup solitaire, vivant parmi les renards depuis quelque temps. Un grand coup de museau pour remettre les idées en place dans la caboche du renard, deux caractères vibrant et se heurtant, des affrontements nécessaires pour faire ressurgir le leader qui est en Lloyd depuis toujours et lui ouvrir la voie de sa propre histoire.

Tourmenté marque la fin de cette trilogie. Lloyd et Lee, loup alpha, « asticoteur » en chef et je-m’en-foutiste chevronné. Ce comportement cache en réalité un passé douloureux, révoltant et ignoble que le loup veut à tout prix annihiler. Il a trop perdu et son cœur lutte encore désespérément pour éteindre la douleur omniprésente. Mais le passé reste rarement au placard et c’est contraint qu’il doit s’expliquer sur sa réelle identité. Sa relation avec Lloyd l’amuse, mais quand les événements tournent en sa défaveur, le temps des rires laisse place au sérieux et à une démonstration de force de la meute entière. Une prise de position qui pousse le loup à réfléchir, à puiser au fond de lui-même pour se retrouver entièrement et s’affranchir. C’est non sans aide et douloureusement qu’il comprend les choses et se bat pour lui et aussi les siens. Le loup sort enfin du sous-bois !
Mon amour pour cette troisième histoire est tellement grand, qu’il m’est difficile de trouver les justes mots pour refléter mon ressenti. Un coup de cœur, le vrai, le fort, celui qui vous mets KO. Ce livre ne s’oubliera pas de sitôt tellement il te prend aux tripes. J’avais eu un crush directement avec le premier tome et mon sentiment est à son apothéose avec cette conclusion.

L’histoire est unique et l’auteure m’a désarmé. Je me suis fait mille hypothèses. Comment, qui, ou, quoi, pourquoi, etc., des questions et une crainte au vu de l’épilogue précédent. La fracture des personnages est palpable, leurs traumatismes, doutes, craintes sont oppressantes. La psychologie est mise en avant avec le syndrome du clown, personnage qui détourne l’attention dans les règles de l’art pour qu’il ne puisse lui-même pas s’attarder sur ce qui le détruit. Et pour que les autres ne posent surtout pas de questions. Sauf qu’à trop oser le subterfuge, les masques tombent et se fracassent.

L’auteur décortique dans les moindres détails les ressentis des deux personnages. Deux alphas durs, forts, dominants qui se retrouvent sur le banc de touche, car leur passé est omniprésent et destructeur. Ils doivent recommencer dès le départ, une sorte de renaissance avec les étapes nécessaires : la peur, la crainte, la faiblesse, l’acceptation, tous ces sentiments jusqu’alors refoulés par bon nombre de personnages dans cette série. Car si les deux dominants sont confrontés au retour de bâton de la vie, ils ne sont pas les seuls. Et c’est dans l’union et la sagesse que la meute entière s’accomplira pour une paix salvatrice.

C’est LE livre qu’il ne faut pas rater. Le travail est habile et juste parfait ! L’univers est solide. Les personnages sont forts et d’une richesse incroyable. C’est vraiment un ensemble, une union, une famille entière que l’on découvre tout au long de cette saga. Une trame différente à chaque tome, une évolution, des acquis et une symbiose.

Un boulot d’orfèvre, bravo et merci Charly Reinhardt !

Éd. Milady (Collection Emma), avril 2019.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s