Les ombres célestes (Les Brumes de Cendrelune, Tome 3) – Georgia Caldera

Acheter ce livre
Quand Eldriss, la Vestale, et les rebelles enferment Verlaine, Céphise proteste : il n’est pas le monstre qu’ils imaginent ! La jeune fille se voit alors emmenée par un dragon d’acier dans un temple en ruines, où Eldriss lui fait de nombreuses révélations sur son passé, sur son identité et sur le rôle qu’elle a joué dans la réalité de l’Outre-Monde. La Vestale, grâce à son don de clairvoyance, lui explique que tout peut être reconstruit si les dieux sont tués. Mais le prix à payer est élevé, car Céphise devra renoncer à ses sentiments pour Verlaine…

L’avis de Leelane:
Dans mon avis sur le premier tome de cette trilogie, j’avais noté une phrase qui prend tout son sens dans ce dernier opus :  » Je pense à un futur combat très important et intense pour les deux communautés, un final, qui changera beaucoup de choses, sans aucun doute.  »
Ce combat résume l’intégralité de ce dernier opus. Céphise pense placer sa confiance au plus juste, mais déchante très vite quand sa conscience se réveille. Ce combat n’est pas juste le sien, c’est celui de Verlaine également. Leurs décisions communes impacteront l’avenir.
Entre quête d’identité, dernières découvertes scandaleuses, désirs de vengeance et survie, il faudra choisir le plus méthodique. Il en va de la survie de l’humanité tout entière. Sacré challenge !

Le dernier chapitre est beau. La bataille fut rude et les pertes trop nombreuses. J’avoue avoir versé une larme, mais l’épilogue m’a remonté le moral et j’ai retrouvé le sourire en terminant ce livre. La boucle est totalement bouclée.
Cette trilogie m’a demandé une certaine concentration, puisque j’ai dû apprivoiser un genre totalement inédit pour moi. Je n’adhère pas aux récits dystopiques en général car j’ai énormément de mal à comprendre la mécanique du genre. Ici, je trouve que le mélange relève de la fantasy et de la dystopie. Une fois coutumière de l’idée générale, je n’ai jamais lâché ces trois tomes, la plume fluide de l’auteure aide aussi énormément.

J’ai adoré le fonctionnement, l’univers, le suspense. Les personnages principaux et secondaires ont autant de place et la pluralité des castes présentées ajoute une richesse bénéfique au récit.
On reste tout de même centré sur un désir de vengeance, celle-ci grandit et mûrit pour prendre une tout autre forme au fil des récits, ce changement correspond à la prise de conscience que prend Céphise. Elle grandit et comprend le monde qui l’entoure et ses réels enjeux.
C’est une trilogie complète et vraiment très belle, je ne pouvais rêver meilleure fin.

Éd. J’ai lu pour Elle, mars 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s