Adel (Tout en nuances, Tome 4) – Erika Boyer

Acheter ce livre
Depuis la mort de sa muse, Adel ne touche plus à son précieux violon qui lui permettait jusque-là d’être entier. Il ne vit qu’à moitié, se refusant au bonheur qu’il pense ne pas mériter.
Mais Ezra chamboule tout. Cet homme prisonnier des attentes de sa famille n’attend qu’une chose pour être heureux : qu’Adel s’engage sincèrement dans leur relation, qu’il vive pleinement.
Peuvent-ils passer outre leurs craintes et les fantômes qui les hantent ? Est-il possible pour ces deux êtres de cesser de penser aux autres afin de vivre pour eux ?

L’avis de Leelane:
Dans ce quatrième tome, on découvre enfin l’histoire d’Adel.
Adel n’est de loin pas inconnu à la série, il a fait de petite apparition par-ci, par-là.
Le noyau d’amis étant toujours le même. Adel est un jeune homme qui se cherche, qui cherche un but dans sa vie, qui ne veut plus éprouver de bonheur car pour lui ce serait trahir Feu son bien-aimé. Un passé lourd, et qui l’enfonce chaque jour un peu plus dans les ténèbres. Pourtant, Adel est entouré, mais tellement seul du fait de sa barrière mentale. Le déclic sera dans le dialogue, mais surtout avec une nouvelle tellement inattendue et impossible qu’il la perçoit comme le dernier gros coup de pouce du destin.
Un passé douloureux, beaucoup de gens font avec, mais une renaissance salvatrice peu de personnes, ont la chance d’en avoir une. Il suffit de la saisir.
On découvre aussi Ezra, personnage bien plus mystérieux.
Dans ce roman on peut le découvrir pleinement, sa vie, ses tourments, ses peurs, ses angoisses et sa source d’oxygène. Tout comme Adel, il devra affronter son passé mais aussi sa famille pour se libérer d’un carcan de doutes viscéraux et destructeurs.

Je pense sincèrement que c’est un des romans d’Érika, les plus pesants. L’atmosphère est lourde et les personnages principaux sont totalement perdus. Ça sera à force de persuasion extérieure et prise de conscience qu’ils arriveront à s’en sortir.

L’écriture est toujours aussi prenante. Triste par moment, les larmes ont coulé pour Adel. Les maux décrits dans le roman sont forts et familiers de tous. La cohésion reste le maître mot de ce roman. L’amour est toujours prégnant dans cette saga mais chaque livre a son maître mot pour résumer l’histoire du duo principal.

Il me tardait de lire l’histoire de ce duo et je ne suis pas déçue, bien que l’histoire reste lourde, les derniers chapitres sont tellement forts en prises de décisions et de conscience que ça éclipse le reste.
Un très beau livre, encore une fois, avec une multitude d’émotions ressentis par le lecteur. Des personnages vibrants et prenants de la place dans nos têtes pour un beau moment avec eux.

Éd. Auto-édité, juillet 2021.

2 réflexions sur “Adel (Tout en nuances, Tome 4) – Erika Boyer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s