Le coloc – Amy Hopper

Acheter ce livre
Ce qui se passe entre colocs… Ethan est brillant, sûr de lui, séducteur et, surtout, il est libre. Il mène sa vie comme il l’entend, passant de fête en fête et de fille en fille, sans jamais s’attacher. L’amour est une perte de temps, seuls ses potes méritent sa loyauté ! Il n’avait pas pris en compte le paramètre Lola, sa nouvelle coloc. Française, photographe, fauchée et solaire, elle déboule dans sa vie comme une tornade et bouscule tout. Mais les histoires entre colocs finissent mal en général… non ?

L’avis de June:
Encore une histoire de colocs comme on en voit tant en ce moment, il devient difficile de dénicher le scénario idéal pour sortir du lot avec ce genre de thème. Alors, ce qui nous plaît c’est de trouver des auteures qui animent les mots, qui nous entraînent au cœur de leurs romans, avec des héros imparfaits, parfois légèrement bancals, mais qui nous touchent.
Et ce livre m’a embarqué malgré des sentiments quelquefois contradictoires.
Ce n’est pas un coup de cœur, mais j’ai apprécié de découvrir ce quatuor improbable. Ils sont assez dingues, imbibés la plupart du temps, ils représentent le cliché parfait de la jeunesse américaine, bien qu’ils soient plus proches de la trentaine que de leur majorité. Leurs existences ressemblent plus à celles de pique-assiette accroché aux basques d’Ethan, qui est plein aux as, qu’à des jeunes actifs.

Mais derrière ces façades, de joyeux fêtards, ces personnalités hautes en couleur, se cachent des êtres fragiles, ébréchés par la vie. Leur comportement décadent n’est que la partie émergée de leur amitié. Lola sera la dernière à rejoindre la coloc, mais c’est aussi celle qui va chambouler leurs vies, qui va découvrir à travers son objectif leurs cassures, et leur vrai moi. Elle va se faire une place dans leur univers et dans leurs cœurs. Et rien ne serait pareil si elle n’avait pas succombé au beau gosse de la bande. Il est mystérieux, généreux, parfois lunatique, presque intouchable, et pourtant Lola le trouble plus qu’il ne le voudrait, elle va remettre en question ces principes de vie, mais à quel point peut-il la laisser l’atteindre ?

L’ambivalence de mes sentiments pour ce livre, associé à la plume de l’auteure m’a tout de même transporté au cœur de cette coloc improbable que j’ai lue presque d’une traite, et je ne regrette pas cette découverte.

Éd. Addictives – Luv, mars 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s